Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 09:18
Messor barbarus: 28 ouvrières dont 2 media. Je vous fais grâce, et à moi aussi par la même okaze, du couvain; oeufs, larves et nymphes.
Lasius emarginatus: une centaine d'ouvrières. Cela devient franchement compliqué à compter. Des cocons en veux-tu en voilà, idem pour les oeufs et larves. Je ne leur avais pas donné de pseudo-miellat hier soir, donc ce matin ce fut l'euphorie et des va et vient à tour de rôle autour de la ration du matin, j'adoOoOoOore :-) Les ouvrières sont très grasse et en taille plus de deux fois la taille des premières, pas de la poulette faiblarde d'élevage en batterie hein ;o)
Lasius niger DE: (rappel: provenance Allemagne - 2 colonies fusionnées) 30 ouvrières, 13 cocons, une grappe d'oeufs énormes et des larves. Elles commencent seulement à avoir un vrai comportement de colonie à l'image de mes emarginatus: recrutement lors de la distribution de pseudo-miellat.
Lasius niger UK: (provenance Angleterre) 3 ouvrières (dont une malformée), 6 cocons, une grappe d'oeufs et des larves. Petit bonhomme de chemin tranquilou et sans stress ou speed. "Doucement c'est vite assez" :-)
Crematogaster scutellaris: une grappe d'une trentaine d'oeufs. Très très lent...je la chauffe depuis peu histoire d'accélérer mais il ne faudra pas qu'elle s'y habitue.
Camponotus herculeanus: 1 ouvrière, 3 cocons et des larves. Pour un comptage plus précis il faut une loupe et surtout un éclairage, au regard de son passif infanticide, je m'abstiens d'aller au-délà :o(
Camponotus substitutus: 2 larves qu'elle trimballe entre ses mandibules jusqu'à l'entrée du tube où sont situés des granulés.
Temnothorax unifasciatus: (je ne parviens jamais à retenir le nom de l'espèce, une cata). La colonie étant mature, je n'ai pas grand chose à en dire. L'effectif a augmenté (ça grouille littéralement) quelque peu mais il n'y a pas d'évolution à en attendre. Ce n'est que du bonheur d'observation d'une colonie.
Solenopsis fugax: toujours la gyne et son ouvrière avec une grappe d'oeufs.
MES ECHECS:
Messor ebeninus: que dalle de chez rien du tout, pas de ponte de la gyne, vu qu'elle a des graines à dispo cela peut encore durer des mois et des mois ! Elle aussi dispose désormais d'un apoint chauffant (autant qu'elle profite de la présence de ma tropicale), on verra bien si cela la décide.
Lasius flavus:...ben voilà quoi...je suis dans l'échec !!! 1 gyne + 1 ouvrière et des larves mais bon, rien de folichon.

Partager cet article

Repost0

commentaires